Quand viendra la paix ?

on vendredi, 07 mars 2014. Posted in Réflexions

 

De plus en plus, le monde politique, les organisations non-gouvernementales, et les populations réclament et œuvrent pour la paix.  Néanmoins, les évènements entre la Russie et l’Ukraine sont preuves de la fragilité d’un accord de paix même si c’est signé par un gouvernement national. Est-ce futile ou dérisoire d’œuvrer pour la paix entre les nations ?  Avons-nous une vision claire sur le futur concernant la notion de « la paix » dans le monde ?

 

Le Seigneur Jésus-Christ a fait des déclarations assez révélatrices concernant la paix dans le monde. D’abord, il dit « Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu, » (Mt 5.9).  Plus tard il développe le thème en profondeur et fait comprendre que la « paix » qu’il offre n’est pas comme la « paix » qu’offre le monde - « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne…, » Jean 14.27. Il dit encore, « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres…Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre…parce que l'iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé, » Matthieu 24.6-13.

 

Jésus prédit avec clarté le futur du monde en disant que « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde, » Jean 16.33.  Donc, dans les textes, Jésus-Christ parle d’une paix qui est procurée auprès de Lui tandis que le monde est bouleversé par les tensions humaines. Aussi, il parle des tensions politiques entre nations et les dérèglements de la nature qui feront du tort aux habitants de la terre.

 

L’apôtre Paul dans son épitre aux Thessaloniciens exprime le faux espoir d’une paix entre les nations : « Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, » (1 Thess. 5.3). Cette paix qui semblerait acquise serait trompeuse et éphémère. Cette paix, serait-elle plutôt une paix religieuse entre toutes les religions ?  Comment une telle paix pourrait être fragile ? Par exemple, si pour avoir la paix entre les religions certaines acceptaient que les pactes et les relations avec le diable n’empêchaient pas une pratique chrétienne avec Dieu, il est évident que cette posture serait contraire aux instructions de Dieu. Il y a inimitié entre Jésus-Christ et le diable qui dirige le monde contre les valeurs de Dieu. Une paix qui serait construite sur les valeurs humaines contraires à Dieu serait balayée par l’ultimatum de Celui-ci afin d’établir une paix éternelle et constante.

 

Que veut dire Jésus-Christ à propos de la paix entre nations ? Veut-il dire que le monde recherchera la paix en essayant d’éliminer toutes les causes perturbatrices y compris par le moyen de la guerre, le compromis des valeurs humaines, économiques, ou morales ? Par quel moyen recherchons-nous la paix ?

 

Espérer la paix au milieu de la détresse, des calamités, des douleurs et de la mort, n’est pas futile ni dérisoire. Mais, la paix ne peut être obtenue à n’importe quel prix !  Jésus-Christ, propose dès à présent une paix sans forcément faire disparaître toutes les causes de tensions. Son objectif est que l’humanité se concentre sur la fraternité et qu’elle s’efforce de vivre le respect entre humains afin de motiver le changement vers un monde meilleur et un monde futur où même les espèces bénéficieront de la même nature paisible.

 

Il est donc possible d’obtenir la paix entre les humains à petites échelles mais pas une paix complète entre les nations car l’amour refroidit de plus en plus dans les coeurs des hommes. Les valeurs morales reflètent le caractère de Jésus-Christ.  Forcément, sa méthode pour obtenir la paix inclut ses valeurs fondamentales. La paix de Jésus-Christ est donc salutaire pour ce monde présent.  Cette paix par le changement de caractère moral et humain que seul Jésus-Christ peut parfaire peut avoir une durée éternelle. La paix durable qui existera sera celle motivée par l’amour de Dieu dans le coeur de celui ou de celle qui aura une confiance entière en la personne de Jésus-Christ.

 

Sean Dowding, Aumônier

Voir d'autres reflexions de l'Aumônier

 

Commentaires (0)

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Élève le jeune garçon selon la règle de sa voie ; même lorsqu’il vieillira, il ne s’en détournera point.

Proverbes 22:6